Meilleurs endroits de street art dans le monde

Dans cet article, je te propose de parcourir les meilleurs spots de street art dans le monde que j’ai découverts au cours de mes voyages. Depuis plusieurs années, je m’amuse à découvrir et redécouvrir des villes grâce au street art. C’est en 2012 que j’ai commencé à m’intéresser au street art, lors de mon tour du monde. Mes nombreux mois passés en Amérique du Sud m’ont aidé à comprendre ce moyen d’expression, de liberté et de revendications, souvent apparu dans des pays en réponse à des mouvements d’oppositions politiques.

Le street art est aussi une manière plus originale de voyagerParcourir une ville en se laissant guider par les fresques et les murs colorés permet de tomber sur des quartiers alternatifs, bien différents des zones touristiques que l’on visite lors d’un premier passage. C’est aussi un moyen d’appréhender la culture et le pays sous un autre regard.

dumbo-brooklyn-streetart

1 – Valparaiso, Chili

C’est à Valparaiso au Chili que j’ai réellement découvert ce que voulait dire le mot street art. Les couleurs y sont toutes incroyables, à l’image de cette ville que j’ai tant aimée. On y retrouve souvent beaucoup de références aux animaux et à la Terre, si sacrée pour les peuples andins d’Amérique du Sud. Concernant les fresques de mes photos, elles datent de 2012 donc peu de chances de retomber dessus, mais je suis sûre qu’il y en a encore plus aujourd’hui. Je tenais vraiment à démarrer ma liste des meilleurs spots de street art dans le monde avec Valparaiso car c’est un peu ici que tout à commencé pour moi.

Dans quel quartier voir du street art à Valparaiso ?

Le problème c’est qu’à Valparaiso, il y a du street art vraiment partout ! Le quartier incontournable si tu as peu de temps pour découvrir Valparaiso, c’est le Museo a cielo abierto qui se trouve sur le Cerro Bellavista (ascenseur Espiritu Santi)

On retrouve un condensé de street art dans les quartiers Polanco, Alegre et Concepcion. Particulièrement autour des ascenseurs qui permettent de gravir toutes les collines de la ville.

Faire une visite guidée de street art à Valparaiso

En 2012, j’avais fait un Free Tour organisé par des étudiants de la fac. Il existe toujours et part de la place Sotomayor à 10h et 15h. Pour les petits budgets c’est idéal. Je rappelle au passage qu’il faut jouer le jeu et laisser des tips à la fin de la visite et pas partir comme des voleurs sans rien laisser. Les jeunes le font pour se faire un peu d’argent de poche et souvent pour financer leurs études.

En savoir plus sur mon voyage à Valparaiso au Chili

streetart-valparaiso-chili-6

2 – Miami, Etats-Unis

Qu’on se le dise, Miami a bien changé ! Il n’y a pas que le Miami bling-bling, jet set et art déco. Il y a maintenant le Miami artistique qui offre à ses visiteurs une nouvelle image et une autre ouverture.

Dans quel quartier voir du street art à Miami ?

Wynwood est aujourd’hui le temple du street art mondial. Wynwood était à l’origine un vieux quartier laissé à l’abandon pendant des décennies et qui abrite aujourd’hui les plus grandes oeuvres de street art au monde. C’est aussi ici qu’on retrouve les street artists les plus reconnus du moment comme Sipros, Kobra, Vhils, Cloé Hakakian… Le mieux pour démarrer la visite, est de se rendre au Wynwood Walls en plein coeur du quartier.

Pour info, il m’a fallu 4 heures pour visiter le quartier de Wynwood et je te conseille d’y revenir le soir pour découvrir une toute autre ambiance dans Wynwood.

Plus d’info sur mon Top 10 des choses à faire à Miami

Faire une visite guidée de street art à Miami

Le quartier de Wynwood est très grand. Afin de ne pas rater les meilleures oeuvres mais aussi d’en savoir un peu plus sur la vie des artistes et les anecdotes, je suis passée par l’agence Miami en Français. Ils proposent une visite guidée du street art à Wynwood en français et en petit groupe. Ma guide Stéf était géniale. Tarifs : Visite collective – 3 h 30 (45 €/adulte, 35 €/-12 ans, gratuit/-6 ans).

3 – Berlin, Allemagne

Berlin est une ville où l’art se dévoile à chaque coins de rues. C’est une scène alternative référente en Europe et dans le monde. Déjà au niveau de la musique Berlin a toujours été très avant-gardiste mais également au niveau du street art, très présent et cela est indéniablement lié à l’histoire de la ville. À la chute du mur de Berlin, les street artists ont transformé le visage de la ville en redonnant vie aux quartiers et aux bâtiments détruits avec de la couleur et des messages forts. L’art urbain fait partie intégrante de la vie des berlinois depuis 50 ans !

Dans quel quartier voir du street art à Berlin ?

Incontournable lors d’un voyage à Berlin, c’est East Side Gallery. C’est ce qui reste aujourd’hui du mur de Berlin, détruit le 9 novembre 1989 qui séparait l’est et l’ouest. Je pense que l’oeuvre la plus connue de East Side Gallery est celle du bisou entre Brejnev et Honecker. Pour en savoir plus sur l’histoire de ce bisou : ici.

En dehors de East Side Gallery, les quartiers reconnus pour le street art à Berlin sont Mitte, Friedrichshain et Kreuzberg, le fief des artistes en RFA au début des années 70. Egalement du côté de Schoeneberg et  Prenzlauerberg. Tu l’auras compris, à Berlin il y a de quoi s’occuper pendant plusieurs jours pour les passionnés de street art !

Faire une visite guidée de street art à Berlin

De nombreux collectifs proposent des tours de street art à Berlin. Ça va de 30€ les 3 heures avec des guides francophones à des tours alternatifs gratuits. Pour ma part j’avais fait un Free Tour à pied avec The Original Berlin Free Alternative Tour. Pour ce qui est de la guide, je pense qu’elle était un peu trop restée en after la veille… Mais le tour et les quartiers étaient très cool. Le tour était en anglais.

Un autre lieu plus intime et plus caché, le petit passage Rosenthaler plein de charme et de couleurs.

 

NOUVEAU / Urban Nation, le premier musée de street art au monde !

Sur 2 étages, dans un bâtiment à la façade régulièrement « repeinte » vous pourrez admirer des oeuvres internationales… La scénographie est très intéressante et surtout, ne manquez pas les wc !

 

4 – Rio de Janeiro, Brésil

En tant qu’amoureuse du Brésil, impossible pour moi de ne pas parler du street art à Rio. Cette ville est un musée à ciel ouvert. Je pense qu’ici les artistes sont envoutés par l’ambiance brésilienne et la bossa nova qui se ressent jusque dans les peintures, et la Caïpi aussi peut-être… On retrouve beaucoup de références au foot, aux femmes et à l’amour de la vie. 

Dans quel quartier voir du street art à Rio de Janeiro ?

Les meilleurs quartiers que j’ai identifiés pour le street art à Rio de Janeiro sont Santa Teresa et Lapa. De l’aqueduc, jusqu’aux escaliers Selaron et au musée d’art moderne. Du coté du jardin botanique aussi il y en a pas mal. Mais c’est entre Copacabana et Ipanema que tu pourras admirer la plus grande fresque de Rio réalisée par le talentueux Kobra. 190 mètres de long part 15 mètres de haut ! Un truc colossal que je n’ai pas eu la chance de voir lors de mon dernier passage en 2015 mais qui est incontournable. Quelques photos ici.

Parcourir mon city guide de Rio de Janeiro pour découvrir cette ville merveilleuse !

5 – Londres, Angleterre

Londres l’exubérante, Londres la rebelle, Londres la tolérante ! Ça donne le ton de ce que l’on peut voir sur les murs de Londres. Des oeuvres célèbres comme celles de Banksy mais aussi des oeuvres d’inconnues, qui de jour comme de nuit viennent envahir les rues pour poser leur art. Le street art de Londres est à l’image de la ville. Multiculturel et insolite.

Dans quel quartier voir du street art à Londres ?

C’est dans les quartiers de Brick Lane et Shoreditch que tout se passe niveau street art à Londres. Pas un angle de rue sans voir une oeuvre. Toujours dans cet esprit, le Nomadic Gardens est un lieu totalement insolite à ne manquer sous aucun prétexte ! 

Découvrir mon city guide de Londres. 

Faire une visite guidée de street art à Londres

S’il y a bien une ville où une visite guidée pour le street art n’est pas indispensable, c’est Londres. Tout est concentré dans les quartiers de Shoreditch et Brick Lane qui se touchent et le jeu est vraiment de se perdre dans les rues pour en profiter.

6 – Isla Holbox, Mexique

Ça a été compliqué de choisir une ville au Mexique, car dans les 5 états que j’ai parcourus,  j’ai eu la chance de visiter plusieurs villes où le street art était très présent. En effet, le Mexique est un des pays où j’ai vu le plus de street art tout au long de mon voyage, et non concentré dans une seule ville. Par exemple, la Ciudad de Oaxaca se laisse de plus en plus envahir par les murs de couleurs et les fresques militantes, tout comme San Cristobal de las Casas dans l’état du Chiapas. Mais c’est la petite île de Holbox que j’ai choisi de présenter dans cet article qui reprend mes meilleurs spots de street art dans le monde, pour son côté plus insolite.

Dans quel quartier voir du street art à Holbox ?

En fait, il n’y a pas de quartier sur l’île de Holbox car elle est toute petite. Ici tout se fait à pied et il n’y a pas de voiture. Ça ne sera donc pas compliqué de trouver les fresques de street art. Même les commerçants se prêtent au jeu, comme on peut le voir sur mes photos avec la façade du vétérinaire ou le café Colibri dans une des rues principales.

7 – Marseille, France

Marseille ville multiculturelle, ville portuaire, ville de caractère ! On retrouve tout ça dans le street art de Marseille depuis les années 80. C’est aujourd’hui un des créneaux de l’office du Tourisme d’ailleurs pour attirer les visiteurs dans la citée phocéenne et montrer une image plus artistique de la ville.

Dans quel quartier voir du street art à Marseille ?

C’est du côté du Cours Julien qu’il faudra te rendre pour découvrir le street art marseillais. Entre les terrasses de bars et les galeries d’expo. Si tu veux rencontrer des artistes et discuter de ta passion, tu peux te aller chez Massilia Graffiti, un collectif marseillais qui te met en relation avec les artistes et propose un shop où l’on peut customiser ses tennis par exemple ou des meubles !

Le vieux quartier du Panier aussi est une petite pépite du street art ainsi que la Belle de Mai (pour info c’est ici que sont les studios de Plus Belle la Vie (je dis ça au cas ou…)

Découvrir mon city guide de Marseille

8 – Djerba, Tunisie

Quand on m’a parlé de Djerba comme étant un des nouveaux grands spots de street art à voir dans le monde, je n’y croyais pas vraiment, et pourtant ! Ce que j’ai aimé à Djerbahood c’est l’authenticité du cadre, des murs. L’association des vieux murs de maisons traditionnelles d’Afrique du nord à l’art urbain.

Dans quel quartier voir du street art à Djerba ?

C’est dans le petit village d’Erriah au coeur de l’île de Djerba qu’on peut découvrir le nouveau quartier de Djerbahood dédié au street art. 150 artistes de plus de 30 pays sont déjà venus graffer ici.

Djerbahood se trouve proche du quartier juif, ce qui te permettra après ta balade de street art, d’aller déguster une des meilleures briques du pays puisque c’est dans le quartier juif que l’on mange les meilleures de toute la Tunisie.

9 – New-York, Etats-Unis

New-York est incontournable quand on parle de street art dans le monde. Sans trop chercher, on peut voir du street art un peu à tous les coins de rues et c’est un peu le graal pour un artiste que d’être présent là-bas.

Dans quel quartier voir du street art à New-York ?

Trouver du street art à New-York ne sera pas très compliqué… Même s’il y en a beaucoup moins du côté de Manhattan (sauf autour de la High Line et Meetpacking), des quartiers comme Harlem et le Bronx sont propices à l’art de rue. Cependant, c’est surtout du côté de Brooklyn que j’ai pu découvrir des quartiers entiers dédiés au street art comme à Bushwick !

Découvrir toute l’histoire du street art à Bushwick.

Faire une visite guidée de street art à New-York

Tout comme à Miami, c’est avec l’agence New-York en français que j’ai fait la visite de street art à Bushwick. Ludo mon guide ressemblait un peu à « Où est Charly », il est clown dans la vie (pour de vrai) et super sympa. La visite de street art à Bushwick inclue aussi un tour dans Williamsburg, le quartier des hipsters. Tarifs : 

Une précédente fois, je m’étais débrouillée toute seule en sortant au Métro Jefferson et Morgan Avenue mais c’est évident que quand on débarque, il est difficile de trouver les meilleures rues et les plus belles oeuvres vue l’immensité.

bushwick-streetart-17

10 – Amsterdam, Pays-Bas

Ce n’est pas pour le climat et le quartier rose que je garde Amsterdam dans mon coeur… mais pour la place importante qu’elle occupe dans l’art en Europe.

Dans quel quartier voir du street art à Amsterdam ?

Le quartier le plus sympa pour découvrir le street art à Amsterdam est pour moi NDSM. NDSM est un spot alternatif au nord d’Amsterdam auquel on accède en navette bateau (on peut d’ailleurs embarquer avec les vélos). Le spot est assez récent est cherche à valoriser l’art de manière générale (arts graphiques, musiques, architectures…)Dès l’arrivée au port, on se retrouve face à face avec un ancien sous-marin soviétique et quelques mètres après, on peut admirer le portrait d’Anne Franck, réalisé par Kobra. Les oeuvres s’enchaînent dans toutes les rues du quartier.

NDSM est aussi l’occasion de boire un verre et manger au café Pllek au bord de l’eau, à l’abris du froid, tout en admirant les lumières de la ville au coucher du soleil ou dormir dans un hôtel insolite en haut d’une grue comme au Crane Hotel Farada.

11 – Montréal, Canada

J’y étais encore la semaine dernière. Montréal prend donc naturellement place dans ma sélection des meilleurs spots de street art dans le monde. Je n’ai passé que deux jours dans cette belle ville du Québec, mais toute une journée a été consacrée à la recherche du street art. Pour ce voyage, je suis partie avec mon petit frère Marco qui a 10 ans. Je trouve que le street art est une bonne idée pour faire visiter la ville de manière plus fun à des enfants, et leur donner envie de marcher !

Dans quel quartier voir du street art à Montréal ?

Je me suis fait un petit parcours très cool pour visiter le street art à Montréal de manière autonome. Je dormais dans le quartier des spectacles qui regroupe beaucoup d’oeuvres. En partant de mon appart de la rue du Prince Arthur vers la place des Arts et jusqu’au bar Les Foufounes Electriques, on peut croiser un bon nombre de fresques. Une fois arrivé près du bar sur Ste Catherine, il ne te reste plus qu’à arpenter les rues.

J’ai également vu quelques beaux murs entre le marché Jean Talon et Little Italy, sur le plateau et boulevard St Laurent.

 

12 – Montpellier, France 

Tellement de fierté pour moi que de citer ma ville de Montpellier comme une des ambassadrices du street art en France. Montpellier est connue pour son soleil, sa Méditerranée à 10 min, ses soirées Erasmus… mais c’est aussi une grande place du street art en France. En effet la ville a vraiment pour volonté de valoriser le street art auprès de ces habitants.

montpellier-streetart-26

J’ai eu la chance de passer une matinée avec deux street artists que j’adore qui sont Sunra (avec ses beaux coeurs rouges) et Oups (avec ses fish & coxs magiques). Deux artistes engagés dans leur passion, leur vie, leur ville et envers les enfants, auprès de qui ils consacrent beaucoup de temps lors d’atelier dans les écoles.

Montpellier accueille le street art avec beaucoup de passion. C’est aussi une ville qui en a vu grandir un sacré nombre. De grands noms du street art sont originaires de Montpellier. On retrouve bien sur OupsMara (collage) qui symbolise les visages par des croix, Zest est ses nombreuses fresques géantes. Maye qui se positionne sur l’art et la poésie, Small (sa spécialité les trains- vandale… pas vraiment ma passion pour le coup), Jonnhystyle assez précurseur mais qui se retrouve parfois à nous faire des pauvres signatures de merde sur des façades juste avec son nom. J’ai du mal à comprendre ça. Il y a aussi Ose, Loko, Nubian. Bmx que j’aime beaucoup avec ses vélos incrustés dans les murs. C’est lui qui avait fixé un caddie aussi à un mur afin de récolter de la nourriture pour les sans-abris. Quand l’art soutient de vraies causes, j’adore !

Dans quel quartier voir du street art à Montpellier ?

Le berceau de l’art de rue à Montpellier était les Quais du Verdanson à l’origine. Il s’agissait en fait plus de graff que du street art. Aujourd’hui, les meilleurs spots pour admirer le street art à Montpellier sont la rue de la Méditerrannée, le quartier de Rondelet et l’Ecusson (piéton) où on retrouve beaucoup de collages et de pochoirs. Il y a également la rue de La Fontaine, rue Lapeyronie, rue Alexandre Cabanel, rue Roucher, rue des Balances…

Faire une visite guidée de street art à Montpellier

J’ai eu la chance d’avoir les meilleurs guides de mon côté puisque j’ai fait la balade avec Sunra et Oups, mais je sais que l’Office du Tourisme de Montpellier propose également des tours dédiés au street art à 8€ les 2 heures de visite (pas cher non ?). Je trouve que ça vaut carrément le coup ! Je te glisse le lien pour réserver la visite. Il y a également des collectifs qui proposent des tours.

Le street art est aujourd’hui un art valorisé et souvent apprécié des habitants. Dans la majorité des cas, les gens sont intrigués et viennent à la rencontre des artistes pour discuter. Beaucoup de street artists travaillent aujourd’hui de jour et non plus de nuit. Comme le dit Sunra « quand tu peins de nuit tu es un bandit et quand tu peins de jour tu es un artiste ».

Si toi aussi tu adores le street art et que tu as de belles adresses à partager dans le monde, n’hésite pas à partager les infos en commentaire de l’article. L’intérêt du blog et de partager et de permettre au plus grand nombre de découvrir les beautés et la richesse de cet art !


Photos : © Marie Frayssinet – A day in the world, blog voyage 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*